Vidéo-Surveillance: Distribution de tracts 10/01/16

Ce jour (en fin d’après midi pour être précis), EPP a distribué un tract dans les boîtes aux lettres de Lavaur. Ce tract est une version longue de celui distribué sur le marché le 09/01/16. Il met en avant le coût de fonctionnement ainsi que l’inutilité de la vidéo-surveillance. Il est à noter qu’une fois de plus, refusant le débat public alors qu’il s’y était engagé, Bernard Carayon nous a répondu par voie de presse ainsi que par un tract distribué dans les boîtes aux lettres vauréennes (au milieu des brochures publicitaires). Si Mr Carayon fait état d’une soi-disant opposition municipale des élus socialistes concernant ce projet, EPP s’inscrit en faux sur ce propos. Les élus de l’opposition, en dehors de deux ou trois prises de paroles théâtrales n’ont jamais rien fait pour empêcher que ce projet se réalise (pas d’organisation de réunion publique, pas de demande de débat public, pas de demande de moratoire, pas de demande de concertation publique, pas de travail de fond sur le dossier, pas de communication d’informations, pas de…).

Ci-dessous le tract distribué par EPP

Vidéosurveillance

Ci-dessous le tract de la mairie de Lavaur M. Carayon

Lettre aux vauréens 21.01.16

Voir l’article du « Tarn Libre » concernant la réponse de Mr Carayon (revue de presse)

Publicités