Qui sommes nous?

Au départ (2013):

  • Il y avait les « vauriens » (un collectif citoyen de vauréens). Composé de jeunes (entre 23 et 28 ans), nous venons tous d’horizons très différents. Certains sont étudiants, d’autres tentent de cotiser pour leurs retraites…  (agriculteurs, techniciens, éducateurs, artistes,…). Si nos convictions sont marquées par une réelle volonté de voir se renforcer le lien social, le tissu associatif, la protection de notre environnement, une meilleure redistribution des richesses (…), elles sont à l’opposées d’une politique identitaire et sécuritaire à tendance paranoïaque.
  • Le projet de vidéo-surveillance à Lavaur fut l’élément déclencheur qui nous a poussé à monter ce collectif. Lors des élections municipales de Lavaur (2014), nous avons sollicité la liste de M. Cayla sur le sujet afin qu’ils prennent position contre ce projet: à l’image du score qu’ils ont réalisé, ce fut un échec total. Ne comptant plus sur cette caste, soi-disant d’opposition, pour œuvrer au « mieux vivre » de notre territoire, nous avons très vite élargi notre centre d’intérêt à tout ce qu’il se passe sur la communauté de communes et alentour.
  • Les élections départementales approchant, cela nous est apparu comme une évidence: il faut se ré-approprier le territoire!

Élections départementales (2015), création de « Et Pourquoi Pas! »:

  • Changement de nom pour l’élection: « les vauriens » deviennent « Et Pourquoi Pas ! ». Quatre membres du groupe se sont portés volontaires pour êtres candidats. Le programme fut le fruit de (longues..) discussions collectives. Pour ce qui est de la campagne, elle fut très riche en expériences, pour les candidats comme pour l’équipe de soutien.
  • Sur le fond, nous avons été force de proposition en continuant de développer les thèmes que nous portions déjà avec « les Vauriens », tout en affirmant une opposition inconditionnelle aux trois projets nuisibles pour le territoire: la ZAC « les Portes du Tarn », le barrage de Sivens, l’autoroute Castres-Verfeil.
  • Sur la forme, ne souhaitant pas mimer nos politiciens locaux, nous sommes restés nous-mêmes avec une pointe de second degré totalement assumé.
  • Il est à noter qu’à partir de là, notre collectif s’est nettement agrandi en nombre et s’est diversifié en âges (des plus jeunes et des plus âgés nous ont rejoint). Avant de se « lancer », Nous avons rencontré les groupes locaux EELV, PG et alternatifs pour leur demander un soutien tout en affirmant notre volonté d’être totalement libre: ils ont accepté.
  • Résultat: 14.67% des « exprimés »!!! Personne ne s’attendait à un si bon score avec 12.42% des « exprimés » sur Lavaur.

Aujourd’hui: l’aventure continue!

  • « Et Pourquoi Pas! » (EPP!) garde ses convictions, son réseaux (grandissant) et son nom !
  • Le collectif va bientôt devenir association. La forme associative est une facilité pour financer les actions qui se multiplient et se diversifient.
  • Une véritable démarche citoyenne est en train de naître dans le Vaurais, laissé aux mains libres de la droite populaire depuis trop longtemps.
  • Notre démarche vous interpelle? Rejoignez-nous! Les débats n’en seront que plus riches et les actions n’en seront que plus pertinentes. EPP se réunit sur Lavaur tous les mois (en début de mois).

 

affiche de campagne elections departementales 2015

Publicités